La CNAFC réagit à la présentation du « pass santé contraception » en région Ile-de-France destiné à 159.000 lycéens, apprentis et élèves en formation sanitaire et sociale.

. Plus de contraception ce n’est pas moins d’avortements mardi 26 avril 2011La CNAFC réagit à la présentation du « pass santé contraception » en région Ile-de-France destiné à 159.000 lycéens, apprentis et élèves en formation sanitaire et sociale. Dans un récent courrier adressé à Madame Jeannette Bougrab, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education…