bioéthique Mgr Vingt-Trois 30 novembre 2010

Lu pour vous

Le regard du Cardinal André VINGT-TROIS sur sciences et bioéthique

La Vie – 30/11/2010

Recherche sur l’embryon, levée de l’anonymat, mères porteuses… Alors que les députés commencent leurs consultations de la révision de la loi sur la bioéthique, rencontre avec le cardinal André Vingt-Trois, qui confie à La Vie ses désaccords avec le projet.

C’est reparti pour un tour. Cette semaine vont démarrer mercredi 1er décembre les travaux de la commission qui, à l’Assemblée nationale, va réfléchir sur les questions de bioéthique avant la révision des lois prévues fin janvier 2011 : recherche sur l’embryon, levée de l’anonymat du don de spermatozoïdes et d’ovocytes, mères porteuses… Au total, 70 députés de tous bords vont auditionner médecins et représentants des usagers avant de modifier, ou pas, le projet de loi présenté par le gouvernement.

Une commission de plus ? Pas tout à fait, car l’étape est importante dans le long processus démocratique qui court depuis deux ans. C’est en effet sur le texte issu de ces travaux que devront finalement se prononcer les parlementaires en séance. « Nous pouvons apporter des modifications sensibles au projet du gouvernement », prévient le député UMP Hervé Mariton, vice-président de la commission. Très présents dans la réflexion depuis les états généraux de la bioéthique, en 2009, les évêques préparent de leur côté la sortie d’un nouvel ouvrage pour exposer leur analyse du projet de loi.

Dans son discours de clôture de l’Assemblée des évêques à Lourdes, le 9 novembre, le cardinal André Vingt-Trois, président de la conférence épiscopale, a durci le ton. Il a dénoncé « l’obscurantisme » et « l’opinion versatile qui se justifie de ses changements en inventant différentes catégories d’éthique, comme si la responsabilité dans le respect de la dignité humaine était à géométrie variable selon que l’on est scientifique ou que l’on est politique ».

Une fermeté qui faisait directement écho aux propos du député Jean Leonetti dans un entretien paru le 7 novembre dans le Journal du dimanche. Le monsieur bioéthique de l’UMP s’y était prononcé en faveur d’une autorisation urgente de la recherche sur l’embryon et y plaidait pour « en finir avec l’obscurantisme ». Il avait ensuite démenti ses propos sur lavie.fr, expliquant qu’il s’était « mal fait comprendre ». Le cardinal Vingt-Trois s’explique à son tour, et précise ses désaccords avec le projet de loi du gouvernement.

bioéthique Mgr Vingt-Trois 30 novembre 2010

Lu pour vous

Le regard du Cardinal André VINGT-TROIS sur sciences et bioéthique

La Vie –  30/11/2010

Recherche sur l’embryon, levée de l’anonymat, mères porteuses… Alors que les députés commencent leurs consultations de la révision de la loi sur la bioéthique, rencontre avec le cardinal André Vingt-Trois, qui confie à La Vie ses désaccords avec le projet.

C’est reparti pour un tour. Cette semaine vont démarrer mercredi 1er décembre les travaux de la commission qui, à l’Assemblée nationale, va réfléchir sur les questions de bioéthique avant la révision des lois prévues fin janvier 2011 : recherche sur l’embryon, levée de l’anonymat du don de spermatozoïdes et d’ovocytes, mères porteuses… Au total, 70 députés de tous bords vont auditionner médecins et représentants des usagers avant de modifier, ou pas, le projet de loi présenté par le gouvernement.

Une commission de plus ? Pas tout à fait, car l’étape est importante dans le long processus démocratique qui court depuis deux ans. C’est en effet sur le texte issu de ces travaux que devront finalement se prononcer les parlementaires en séance. « Nous pouvons apporter des modifications sensibles au projet du gouvernement », prévient le député UMP Hervé Mariton, vice-président de la commission. Très présents dans la réflexion depuis les états généraux de la bioéthique, en 2009, les évêques préparent de leur côté la sortie d’un nouvel ouvrage pour exposer leur analyse du projet de loi.

Dans son discours de clôture de l’Assemblée des évêques à Lourdes, le 9 novembre, le cardinal André Vingt-Trois, président de la conférence épiscopale, a durci le ton. Il a dénoncé « l’obscurantisme » et « l’opinion versatile qui se justifie de ses changements en inventant différentes catégories d’éthique, comme si la responsabilité dans le respect de la dignité humaine était à géométrie variable selon que l’on est scientifique ou que l’on est politique ».

Une fermeté qui faisait directement écho aux propos du député Jean Leonetti dans un entretien paru le 7 novembre dans le Journal du dimanche. Le monsieur bioéthique de l’UMP s’y était prononcé en faveur d’une autorisation urgente de la recherche sur l’embryon et y plaidait pour « en finir avec l’obscurantisme ». Il avait ensuite démenti ses propos sur lavie.fr, expliquant qu’il s’était « mal fait comprendre ». Le cardinal Vingt-Trois s’explique à son tour, et précise ses désaccords avec le projet de loi du gouvernement.

Projet de loi Bioéthique 1er décembre 2010

Projet de loi bioéthique Lu pour vous     1er décembre 2010 : début des travaux de la Commission spéciale chargée du projet de loi relatif à la Bioéthique. « La commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi relatif à la bioéthique commencera ses travaux le 1er décembre 2010. Elle procédera comme pour la…

novembre 2010 Conférence Le Vésinet

La prochaine conférence organisée par l’AFC de la Boucle est toute proche. Le mercredi 24 novembre 2010,à 20h45 Salle paroissiale de Sainte-Margueriteau Vésinet (78). sur le thème de La Bioéthique : défis éthiques, défis de société Venez nombreux écouter et débattre avec Caroline ROUX, Secrétaire Générale de l’Alliance pour les Droits de la Vie Cette…

Veillée pour la vie naissante 27 novembre 2010

Pour la Veillée pour la vie naissante,          rendez-vous le 27 novembre 2010 ! Les Associations Familiales Catholiques ont pour vocation de mettre en œuvre la doctrine familiale et sociale de l’Église Catholique, ce qui implique la protection de la vie, de la conception à la mort naturelle.Ainsi, de façon visible et fidèle depuis…

octobre 2010 Saint-Germain-en-Laye Promenade sur le Sentier des oratoires

 Promenade familiale dans la forêt ! L’Association Familiale Catholique de Saint-Germain-en-Laye, Chambourcy, Poissy et les environs vous invite  le dimanche 10 octobre 2010  à la visite guidée du Sentier des oratoires Rendez-vous à 15h au parking  de la piscine de Saint-Germain-en-Laye Promenade très accessible aux familles et  aux enfants, parcours d’environ 5 km.Les allées sont…